Une petite contribution ?

Chroniques CD
20
Mai
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Oyez la décadence manifeste d'un alliage transmusical que l'on situerait aux confins des contrées métal extrême et free jazz avec des prédispositions pour l'expérimental sans peur :

rôdent ici des voix chuchotées ou incantatoires narrant d'étranges histoires sur un fond de batterie rapide souvent, swingante comme celle du Lalo Schifrin des Seventies parfois, un piano furtif, des guitares et des basses fantômatiques apparaissant tantôt et plus tard, errant dans la stridence générale tel le cornet qui surprend toujours, dans le bon sens du terme, souvent en courtes éruptions s'apparentant au chant lugubre d'un oiseau de nuit pas forcément bienveillant. Le tout s'approche de l'effet hypnotique d'un dark ambient énergique, d'un jazz Ornetto-Tranesque occulte ou d'un kraut-rock in opposition très, très noir. Forcément, ça va défriser les amateurs de musique conventionnelle, il est tellement rassurant de découvrir un peu de musique hors-piste que la Church vous enjoint immédiatement d'aller écouter ça sur le lien ci-dessous et, si toujours faisable, d'acquérir le CD. Ne serait-ce que pour rappeler la VACUITE de centaines de CDs-clones sur l'étagère. Et qu'il ne manque plus que le film pour aller avec cette bande originale de giallo post-apocalyptique se passant en huis-clos dans une usine désaffectée.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac