Chroniques CD
08
Oct
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Un peu de chanson française pour changer,

et un deuxième EP pour Tony Melvil qui lorgne un peu avec la pochette vers le gang des Postiches * et Mesrine non ? Le titre n’en serait que plus adéquat (après Tentative d’évasion en 2012, c’est louche !). Au programme un peu plus d’un quart d’heure de musique et cinq titres à l’univers personnel qui courent du dandysme d’un Gainsbourg première époque (On m’a dit) à l’énergie sensible d’un LOUISE ATTAQUE (Les Miroirs à l’envers) en passant par l’autodérision rythmée de L’Esprit aventurier ou les malheurs d’un dompteur pas super doué. Sans langue sans visage arbore quant à lui les attributs rock et un violon chaud bouillant tandis que, va savoir pourquoi, Bien avant rappellera la mélancolie superbe de MES ANJES NOIRES qu’on aime beaucoup ici (voir MES ANJES NOIRES [Fra] S/t (Autoprod) 2002). Un beau recueil de morceaux ciselés qui ne promettent qu’un bel avenir à la formation.


http://www.tonymelvil.com/site/

* hop une passerelle : Les Faux visages de David B. & Hervé Tanquerelle (Futuropolis - 2012)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

namibie génocide allemagne documentaire tv
halloween michael myers horreur slasher fantastique
post metal hardcore france cd yarotz
punk rock ramones new york
blues rock soul hard funk cd