Chroniques CD
22
Nov
2010

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # 9]

La circonspection est de mise avec les album qui commencent avec tambours et trompettes puis finissent par lasser. C'est un peu le cas ici avec un duo d'ouverture qui déboîte (Zodiac et Greed, avec son passage hispanisant) tout en heavy / thrash mélodique et puissant. La suite ne tient pas ses promesses, tourne à la redondance. Pourtant les musiciens font preuve d'un niveau technique impressionnant, la production met chaque instrument en valeur et pourtant... Le groupe ne parvient pas à tirer son épingle du jeu ; la faute peut-être à ces emprunts au metal moderne et trop « power » pour varier la sauce, les passages du vocal limite death à un chant clair sont aussi des réflexes trop communs en ce moment et auxquels je n'arrive pas du tout à adhérer. Certains moments sonnent un peu comme si le DEATH de Symbolic rencontrait le power metal. A vous de voir.    

www.myspace.com/korrosiahband

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

alice cooper hard shock rock cd
VISCERAL DISSECTION
funès comédie yves robert navet
guerre sturges caine sutherland duvall film movie