Une petite contribution ?

Chroniques CD
24
Oct
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Déjà trois ans que le très bon Sublimation XXIXA 1 est sorti,

on est heureux (si, si, ça arrive parfois) de constater que VKT a quitté la route un moment pour mieux revenir avec une nouvelle cuvée de gospel de l’Enfer. Il y a d’abord des nouveautés à signaler, exit Xtreem Music pour Trendkill, Sohr-Khasm a laissé le micro à l’excellent Saint-Vincent (BLACKLODGE / THE ARRIVAL OF SATAN !), Silmaeth la guitare à EsX (MERRIMACK / PURGE) et les crayons à DehnSora, est-ce à dire que VORKREIST aura changé de cap avec tous ces changements ?

Plus ou moins. Si l’album précédent témoignait d’une domination death sur un univers black metal, Sickness sovereign (S toujours !) et des morceaux plus longs et variés adoptent des accents parfois plus black / thrash, plus tordus aussi et la voix du démon Vincent, ainsi que quelques bizarres inclusions sonores, apportent un lot de folie supplémentaire que l’on a plaisir à noter, comme chez HELL MILITIA qui partage des musiciens avec VORKREIST.

L’ensemble sonne singulièrement plus accrocheur et écrit en prévision de la scène où nous nous ferons un plaisir de retourner les voir, Beyond the perversion gates, bien sûr !

Hail Satan !

1 voir VORKREIST [Fra] Sublimation XXIXA (Xtreem Music - 2006).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac