Chroniques CD
05
Oct
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pardon, mais si l’auguste Roger Murtaugh nous devança en le déclarant il y a des siècles,

nous le redirons ici une fois de plus : « chuis trop vieux pour ces conneries ».

Non pas que TIME FOR ENERGY soient dignes d’être étiquetés du titre de leur propre album mais, vraiment, le genre abordé, lire un punk / hardcore criard et ultra mélodique mâtiné au post-néopopmetalcore que l’on n’a déjà que trop entendu dans nôtre caverne de type dépassé, ne passe définitivement pas sans déclencher pléthore de profonds froncements de sourcils.

On a souvent l’agaçante impression d’avoir déjà entendu tout ça quelque part et on ne s’explique pas - un fan de punk et de metal osant critiquer l’uniforme, ça n’a pas de sens si ?! - que l’idée nous passe par la tête, à nous, symbole vivant de l’ouverture d’esprit. C’est pourtant celle qui viendra à bout de nôtre patience légendaire, désolé mais là ce sera sans nous malgré un superbe emballage qui en annonçait plus que ça pour un « kickass album ».

Fans du genre, allez tout de même balancer une oreille à https://timeforenergy.bandcamp.com/album/gang-of-losers.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black sabbath heavy metal cd
english thrashcore metal crossover cd
luciano ercoli giallo film Frank Wolff
jules dassin burt lancaster film noir
french black death metal split cd