Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
10
Jui
2013

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Réédition de cet excellent album des allemands de BRAINDEAD,

depuis vingt ans déjà pourvoyeurs d’un punk rock mélodique mâtiné de reggae / dub / ska avec de bonnes grosses touches de hardcore, le 33 à l’origine pressé en cire rouge l’est ici en noir, total roots comme c’est chouette, on trouve à l’intérieur de la pochette un insert A4 avec les paroles et, comme le groupe ne s’est jamais contenté de dicter des messages sans apporter d’explications, des notices sont jointes ainsi que des liens pour aller plus loin.

A priori, on peut dire que THIS LP KILLS FASCISTS, et c’est très bien. On ajoute que le boulot d’illustration de Mario est vraiment chouettos, il nous fait un peu penser au travail des graveurs engagés aux Etats-Unis pendant l’entre-deux-guerres, et death-y-dément ce n’est pas la première qui nous fait le coup mais c’est une réflexion personnelle, ça n’a peut-être rien à voir. Voilà, voilà.

DONC, au lieu d’acheter de la merde gueularde (celui qui gueule le plus fort semble en ce moment croire qu’il a raison : errore humanum est) sans véritable fond idéologique à part « tu ne penses pas comme moi = tu es un facho / un nazi - raye la mention inutile », BRAINDEAD est le groupe qu’il te faut, à défaut de boire et manger (au passage Soy not oi est percutant à souhait, donne comme une impression de déjà-vu), tu pourras écouter et LIRE.

https://braindeadpunk.bandcamp.com/album/libertalia

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac