Chroniques CD
01
Avr
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Abus Dangereux Face 146]

C'est marrant comme l'oreille peut être sacrément trompeuse parfois. A l'écoute de ce premier CD de SUPERCHUNK en quatre ans, on récupère la pêche, on a envie de chantonner, de gigoter en faisant ce que l'on a à faire...

Sauf que paradoxalement le groupe a choisi d'aborder des thèmes très sérieux, je cite, « l'anxiété ambiante et l'autoritarisme naissant » (l'effet des élections 2016 a death-y-dément été une vraie fête mondiale...) et espère même que l'album n'en sonnera pas trop déprimant.

Que nenni Mac, que nenni, c'est justement avec ce genre de disque, à la croisée de la pop mélodieuse et du punk rock, que l'espoir renaît de ses cendres pour mieux aller botter le cul d'une vie qui ne fait pas de cadeaux.

Alors n'hésitez pas à aller à la rencontre d'un disque franchement agréable.

https://www.mergerecords.com/superchunk

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

louis de funès comédie film banque
unsane live-report monstpellier noise rock rockstore
lofofora french groove metal fusion cd