Une petite contribution ?

Chroniques DVD
02
Avr
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : fresque historique hollywoodienne


Scénar : quand le célèbre poème de Verlaine retentit soudain sur Radio Londres, le glas sonne pour l'occupation de la France par la Wehrmacht, pourtant personne, même Rommel le renard, n’y croit, en particulier à cause d'une météo horrible. Pourtant en Angleterre, on s'active sec pour envoyer des bateaux sur la Manche, le jour J arrive enfin, le débarquement commence.

ZE fresque du 6 juin 1944 avec un casting incroyable : Gert Fröebe, Curd Jürgens, John Wayne (indestructible of course), Robert Mitchum, Richard Burton, Bourvil, Henry Fonda, Sean Connery, Wolfgang Preiss… Et même Rod Steiger et Clint Eastwood (apparition fugitive) ! Au programme : déraillements, bombardements, explosions, crashes, il faut s'attendre à trois heures de guerre dans cette illustration un poil romancée d'une terrible boucherie : au soir du D-Day on comptabilisera plus de 10000 tués ! D’après le roman de Cornelius Ryan, également auteur de Un pont trop loin, un autre grand classique à venir du film de guerre, le scénario est aussi co-signé entre autres par Romain Gary et Erich Maria Remarque. Il détaille chronologiquement la journée par des séquences mettant en scène d’innombrables personnages, civils ou militaires.

S’il prend ici et là quelques libertés historiques, Le Jour le plus long reste un monument impressionnant, qui plus est dans ce beau noir et blanc (fuyez la version colorisée comme la peste !) terriblement crédible. Bien sûr ce n’est pas toujours le cas, on pense à ses scènes en studio ultra vieillottes et filmées avec des images de fond. Mais les scènes de bataille avec des milliards de figurants sont magistrales, on a peine à imaginer le travail de mise en scène ! Notez qu’à l’époque d’énormes moyens sont mis à la disposition des super-productions pour redonner au public le goût du cinéma en salle devant l'émergence de la télévision : ça ne fonctionnera pas vraiment mais quelle époque de films terribles !

Pas forcement manichéen ni patriote à outrance comme on aurait pu s’y attendre (c’est sans doute l'effet d'une production internationale ?), Le Jour le plus long est un immense classique qui va influencer des tas d’autres productions du même genre qui ne tarderont pas à déferler, citons les excellents Les Héros de Telemark, La Bataille des Ardennes, Les Douze salopards, Quand les aigles attaquent, La Bataille d'Angleterre, Le Train, Paris brûle-t-il ?, La Grande évasion…!

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

folk  rock occitan français concert
punk rock france les sheriff cd
ronnie james dio heavy metal vinyle