Une petite contribution ?

Chroniques BD
25
Juil
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

La Libération arrive à grands pas Monsieur Joseph,

et jouer sur tous les tableaux commence à devenir fort périlleux pour tout le monde dans la période qui préfigure l’épuration. Beaucoup de choses à faire dans le chaos qui se généralise : éliminer les preuves et témoins gênants, quitte à sacrifier sans pitié de soi-disant amis du passé, consolider les liens avec le dernier carré quitte à foutre en l’air une famille de toute façon en lambeaux, et donner toujours plus de preuves au nouveau pouvoir qui arrive sous la forme des F. F. I., cela suffira-t-il à faire de « Joano » un dossier vierge de toute saloperie ? Rien n’est moins sûr !


Certaines scènes de cet excellent quatrième tome 1 rappelleront à coup sûr des séquences du mythiques Paris brûle-t-il de René Clément, l’ambiance les lignes sombres de La Crève de Frédéric Dard ou du pamphlet J'ai vu les mêmes abrutis dénoncer les Juifs, puis tondre les femmes. On s’approche du dénouement de l’histoire, le suspense est savamment entretenu, le dessin soigné, on est obligé de se répéter : cette série, c’est la grande classe.


64 pages en couleurs
9782723477161

1 les tomes précédents :

Il était une fois en France t. 1 : L'Empire de Monsieur Joseph

Il était une fois en France t. 2 : Le Vol noir des corbeaux

Il était une fois en France t. 3 : Honneur et police

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac