Une petite contribution ?

Chroniques CD
10
Jan
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On a fini par se lasser du black metal récent quand il est devenu le laboratoire de savants fous qui avaient zappé le principal de l’affaire : Satan.

L’Adversaire éternel n’est devenu qu’un dessin de plus sur la plupart des couvertures pendant que d’autres faisaient comme s’ils étaient passés au-dessus de tout ça, voire carrément à l’opposé quand le courant dit « orthodoxe » brouilla cartes et discours, parfois par simple goût de la contradiction. On est du coup assez content de constater que certains groupes prennent toujours les choses au sérieux, même la musique.

Car on est ici loin du minimalisme d’un VENOM, CORPUS DIAVOLIS utilise tous les éléments disponibles pour la construction d’un univers sinistre et menaçant, fouillé et chiadé, rappelant souvent l’affreux FUNERAL MIST tout en se distinguant par un théâtre occulte très parlant pour un auditeur attentif, l’araignée dissonance joue le Diabolus in musica, titille les sens, embarque l’esprit sur une toile tissée avec soin. L'anti-gospel par excellence.

Doom et death par moment, CORPUS DIAVOLIS ne montre pas de volonté à se limiter aux poncifs, livre un enchevêtrement à peine croyable, ne laisse que peu de place au silence dans une cérémonie où l’initiation ne prend pas deux minutes, on est très vite happé par un disque que l’on devine sincère et travaillé sans cesse, jusqu’à la fabrication de l’objet lui-même par Les Acteurs d’après ce que l’on a pu comprendre de certaines version. Ce digipak est simplement somptueux.

Pour une première rencontre avec un groupe, qui plus est originaire du sud de la France (Marseille), on doit admettre une belle et grosse surprise de la part de musiciens ensemble depuis 2008. On note que le chanteur bulgare fraie aussi avec les vieilles connaissances d’UNHEALTHY DREAMS.

https://corpusdiavolis.bandcamp.com/album/apocatastase

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac