Une petite contribution ?

Chroniques CD
13
Jan
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Alors celle-là elle ne manque pas de sel !

Voilà que le vinyle 1 arrive avant le CD, c'est dire l'état dans lequel se trouve aujourd'hui l'économie musicale et ses structures de fabrication, toutes chamboulées par des modes toujours plus opportunistes.

En attendant, on n'a pas changé d'avis d'un poil par rapport à ce disque des SHERIFF 2 qui, s’il est bien moins beau que son grand frère tout noir (mais non, rouge ou jaune, putain con !), contient le même programme : une suite de hits plus entraînants les uns que les autres à travers lesquels on ressent de la nostalgie (Du rock'n'roll dans ma bagnole, Enfants du passé…) et pas mal d’émotions, particulièrement via les textes d’Olivier qui se livre beaucoup plus qu’auparavant sur sa relation avec l’Autre (sa compagne surtout à travers Ma lumière) mais aussi avec la Nature (Loin du chaos), la Ville (Montpellier, encore et toujours), la passion (parfois à géométrie excessivement variable comme avec Tailler du caillou)…et l’âge (Le Temps est élastique mais aussi Requiem 5 étoiles, vraiment ?!).

Un putain de bon disque à offrir à son meilleur ami, à moins que le contraire fonctionne aussi ?

Digipak augmenté d’un livret contenant les paroles pour réviser, encore et toujours, et botter le cul de Madame 19 à coups de décibels ! Rock’n’rooooll !!!

1 voir LES SHERIFF [Fra] Grand Bombardement Tardif 12’’ (Kicking Recs / [Integral] - 2021)

2 afin de lire plein d’autres chroniques à l’occasion, clique juste sur les noms en rouge.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black death heavy metal Suède