Une petite contribution ?

Chroniques CD
20
Nov
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

sulphura death metal france cd

On en parlait, Metal Exhumator l’a fait, les voici enfin rééditées en CD les démos de SULPHURA !

Formé en 1992 dans le sud de la France (du côté des Cévennes) par des copains de collège passionnés (les frangins jumeaux Julien et Loïc Tessier sont rejoints par Fred Bouchet - que l’on retrouvera ensuite dans le fabuleux MORGUE, puis SUPERSTATIC REVOLUTION et FERAL, mais aussi à la tête du label Basement Apes Industries - et Cédric Moulin, qui part après la première démo), le groupe œuvre à ses débuts dans un metal extrême pour l'époque mais aux grosses influences traditionnelles (rock, hard & heavy et thrash).

La démo Distributor of pain (enregistrée en décembre 1992) contient six titres (la reprise de METALLICA a disparu du menu, happée par un faisceau téléporteur) de deathrash encore bien vert mais qui fait déjà montre d’une maîtrise technique non négligeable, la batterie attire particulièrement l’oreille, et ainsi d’la volonté de bien faire, palpable. On serait curieux de savoir ce qui se cache derrière l’intro qui n’aurait pas dépareillé sur une démo black metal.

Il règne parfois sur la suivante Atrocious Suffering (sept titres captés live au local en août 1994) une certaine mélancolie, rappelant par endroits à votre non-serviteur des groupes comme SENTENCED avec des guitares heavy mélodiques à souhait, impossible de ne pas penser à MEGALLICA sur Incessant Soul, mais aussi à des groupes plus brutaux comme DEATH ou MORGOTH, le progrès musical est impressionnant, ce n'est qu'un début, et le son amateur n'est pas dégueu du tout.

On trouve perso qu'il est dommage que la couverture n’ait pas plus été inspirée par le chouette visuel original d’Atrocious Suffering et que les titres n’aient pas été rangés par ordre chronologique, pour le reste c’est bien d’avoir ressorti tout ça, l'Archiviste du Chaos est ravi, et Satan sait que ça n'arrive pas tous les jours. Ah, sinon, pour la suite, il faut cliquer sur SULPHURA [Fra] Kind Of Birth (Metal Exhumator - 2021) . Et si t'as pas la cagne, y a aussi SULPHURA [Fra] Kind of Conception (Autoprod - 1995) tant qu'à y être.

Vive SULPHURA !

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

heavy speed metal hard german cd
sodom german speed thrash metal cd
archenterum avignon french death metal
dri cd hardcore crossover thrashcore
mc5 stooges Iggy concert guitare en scène