Une petite contribution ?

Chroniques CD
20
Mai
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Rebelote : les chaises musicales d’une version australienne

(voir Dirty deeds done dirt cheap (Albert Prods) à l’européenne continuent, avec cette fois une pochette cheloue signée Hipgnosis*, un ordre des morceaux chamboulé, forcément, et puis certains apparaissent pendant que d’autres disparaîssent : exit Rock in peace et Jailbreak (quel malheur !), remplacés par Rocker ( à l’origine sur T.N.T.) et Love at first feel. Autre particularité, cet album contient les paroles des morceaux, ce qui n’arrivera que TRES rarement ensuite. C’est donc l’occasion de se poiler en découvrant celles de Big balls et autres choses sales salement faites. Même si une fois de plus on préfère la version australienne, voilà toujours un très bon disque à posséder… 

 

If your name is on the guest list 

No-one can take you higher 

Everybody says I’ve got 

GREAT BALLS OF FIRE 

 

Miss you so much Bon… ! 

 

* Pour en savoir plus sur Hipgnosis et bien autres artistes spécialisés dans les pochettes de disques, jetez un oeil à Vinyle - L’Art du disque de Richard Gouard, Christophe Geudin, Grégory Bricout (Editions de La Martinière - 2012)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac