Chroniques vinyles
30
Aoû
2013

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

mutilated death metal france vinyle

Avoir l’honneur de faire partie des Die-hard MUTILATED légions

en n’ayant juste que soutenu une chouette initiative aurait pu dispenser votre non-serviteur d’une chronique pas forcément utile vu que les malins sont déjà servis, et les autres logiquement dépourvus. Mais il y a l’objet, qui a de la gueule, mais aussi l’irrépressible besoin de reparler, pour une des dernières fois, de la légende MUTILATED. Sur ce double 12’’ on trouvera vingt titres (+ une intro) live / répétitions du death metal le plus fabuleux possible, quand les racines thrash étaient encore décelables, que l’on était pas obligé de blaster sans arrêt et que donc les cervicales des ouailles dévotes pouvaient sans être en titane suivre chaque coup avec un farpait timing de bourrin. L’ensemble est tout de même d’une violence inconcevable et le riffmaster général n’oublie point en plus d’instiller à ces morceaux échevelés une noirceur tout-à-fait bienvenue dans ce monde de brutes épaisses. Enfermés dans la double crypte qui porte d’ailleurs la satanique marque du génial Chris Moyen, deux inserts en carton épais avec photos d’époque, flyers et autres articles zinesques ainsi qu’une bio. Bien que foncièrement CONTRE tout le tralala des versions die-hard qui permet à des voleurs de passer pour des héros, et à des fils-à-papa de passer pour des fans ultimes, comment résister aux suppléments qui accompagnaient la chose : un 7’’ (100 copies du fameux EP jamais réalisé Tormented Creation), un T-shirt avec le logo rouge, des badges et un patch ? A suivre le Psychodeath Lunatics 12’’EP (voir MUTILATED [Fra] Psychodeath lunatic 12’’ (Triumph ov Death Recs) 2013) confectionné avec le même soin ! 

 

https://www.facebook.com/pages/MUTILATED-French-Death-metal/212342894861

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

death black metal allemagne cd