Une petite contribution ?

Fanzines
26
Aoû
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Soyons clair, la vie est trop injuste.

Car tout le monde se fout de savoir pourquoi « Monsieur Michel en a plein le cul » alors que les hordes de fans hystériques vont inévitablement se ruer sur les révélations faites par Mouflon au sujet du passé trouble de Destruction Kentucky, l’énième constat de l’inutilité de Tim Toaster l'andouille intergalactique, les nouvelles aventures de Tinetine ou les soucis administratifs de l’irascible Mary Police (qui n'est clairement « pas une pimbêche de bureau » !). Même quand Monsieur Michel paye sa tournée, ça part à la baston. Faut dire, lui, il ne voulait pas la payer, la tournée. Sauf que son avis, l'auteur n'en a rien à foutre. Mais ça il ne le comprend pas. Comme le reste d'ailleurs. Pauv’ Monsieur Michel

Les habitués de l'univers loufoque de Mouflon se doit de découvrir le premier numéro de ce fanzine que celui-ci mène depuis 2012 envers et contre tout. Si Dieu a toujours les cheveux longs, ce sale hippie, Mouflon a toujours des crayons bien affûtés et un esprit un rien tordu. Manquerait plus qu’une parodie des Sentinelles de l'imaginaire (qu'on a toujours pas eu l'occasion de découvrir) et ce serait complet !

48 pages en noir et blanc, 2 €

http://mouflonlg.tumblr.com/

P. S. : tant qu'à y être, voir aussi Rectoversolitaire #3 et Rectoversolitaire #4, voire aussi Destruction Kentucky volume 1 de Mouflon (Editions Aux Abois - 2015)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac