Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
02
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Si vous voulez l’avis d’un type pour le moins soupçonneux,

ces trois bonshommes, NAUFRAGÉS sur le papier, évoquent plus des naufrageurs ! Qui nous dit qu’avec leurs lampes ils n’attirent pas les bateaux innocents pour les précipiter sur les écueils, et les dépouiller ensuite ?

Imaginé dans le camion d’O.T.H. par certains de ses membres (Spi et Phil en tête), le concept des NAUFRAGÉS est rafraichissant en diable puisqu’il mêle, certainement pour la première fois en France en cette fin des années 1980, punk rock et musique trad.

Se succèdent sur ces deux faces chant de marins et de taverne (La Femme du président, La Chanson - musclée - des requins…), ambiances qui chaloupent (et même carrément funky sur La Complainte des naufrageurs) ou pur rock’n’roll (le tube De Montpellier à Saint-Malo, La Jeune fille distinguée et le pouilleux, Artificiel, Notre premier enfant, Cannibales…!) et pour les agrémenter, le trio Sami le Crabe / Phil Loup / Spi a invité un tas de potes pour l’enregistrement de cette galette : les O.T.H. restants, TULAVIOK, Pascal Comelade, Atomic Bang Bang (LES VIERGES) entre autres, death-y-dément quel festin pour les fans de rock montpelliérain !

Ce qui rappelle un peu le taf que font depuis un petit moment les POGUES outre-Manche et s’apparenterait presque à une récréation musicale OTHienne ne tardera pas à prendre de l’ampleur, ce qui n’est pas étonnant, après tout « Les Naufragés ont échoué, mais sont là pour rester ! »

[superbes illustrations de T. R. Darneb et textes imprimés sur la pochette intérieure]

http://www.lesnaufrages.fr/

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac