Chroniques CD
17
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Sérieux programme que cette compilation gratuite des années terribles du metal, très en difficulté après les vagues grunge et fusion, juste avant que le « néo » metal ne s’empare du mike.

Pourtant certains persistaient à la jouer tradi : côté thrash les vétérans FORBIDDEN avaient considérablement assombri l’ambiance de leur répertoire et le complexe Distorsion sonnait tout ce qu’il y a de plus massif, HATRIX et son Bad religion rappelaient clairement un ANTHRAX à l’époque en perdition, cependant plus axé sur la mélodie via un soliste terrible, RUMBLE MILITIA, PORTOBELLO BONES et leur mix prenant de noise et de punk / hardcore ou encore ACRIMONY sur les pas d’un BLACK SABBATH via la météorite KYUSS.

D’un autre côté, le groove était THE élément à mettre en avant mais malgré les indéniables qualités musicales de ses représentants ici rassemblés (GRIM SKUNK, DEAF INDIANS, DEVIATE, les au demeurant très bons PARKINSON SQUARE, les lugubres FISHERMAN), nous n’y purent jamais y adhérer complètement, comme aux tentatives diverses de singer une Seattle déjà en proie à l’autodestruction (CHERUB).

Restaient les atypiques dont un de nos groupes de chevet de l’époque, le suisse VOMITOSE qui livre un véritable rouleau-compresseur entre indus et thrash / death metal (56 L.A.P.D., publié à l’origine sur l’excellent album Ode), les canadiens SOULSTORM (à ne pas confondre avec les allemands) plutôt dans une veine similaire, peut-être plus death et martiale, PROTON BURST qui proposent le Mouvement I de leur mise en musique de la sublime Nuit de Druillet, ELEND, étrange entité à la croisée de la musique classique et de l’ambiance occulte du metal extrême).

Quant au titre, tu sais ce qui t’disent les « immatures » mon p’tit Jean-Eudes ?! On s’est compris ! Ah et puis si tu as cinq minutes, tu nous traduiras la bulle puisqu’on ne sait pas lire « l’anglais » ?

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

artus films giallo thriller livre
French garage punk rock Sète interview
nouvelle équateur jess franco livre
johnny cash biographie country folk rock livre