Chroniques vinyles
30
Aoû
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Tout d’abord bravissimo à BTP Tatoo pour cette chouette couverture,

ça change de l’ordinaire, tout comme la qualité supérieure du papier, les couleurs choisies et la mise en page soignée.

Côté musique, BOOM ne fait pas de quartier avec sa poignée de gravier sonore acérée, en pleine tronche que tu prends les Taste of regrets, Archive (en français), One thing the hardcore reminded me is to think by myself et Little crust against the capitalist method of production, ou quand la colère devient constructive…et délicieusement assourdissante. Fastcore and fucking more ! Une question point tout de même : Hervé est-il un écureuil ?

https://boom666.bandcamp.com/album/split-with-ans-a-7

Un seul titre, bien plus long, pour ANSÏA, avec un texte en espagnol (Encuentros) mais encore une voix féminine comme figure de proue de ce cocktail de sludge / doom dépressif et de crusty punk / hardcore, avec un touche de post- (pour la touche timbrée ?) ce-que-vous-voulez, quelque chose qui évoquerait un moment passé derrière une vitre à regarder le monde enfin cramer, tout en regrettant un peu les moments passés à le trouver beau. Anyway, burn.

https://ansiabcn.bandcamp.com/album/split-ep-with-boom

Un split intéressant, et douze minutes gagnées sur la morosité obligatoire, ou peut-être.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

histoire cessenon chateau demolition livre
american brutal death metal cd suffocation
usa satanic death metal deicide cd