Fanzines
05
Nov
2001

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ça, c'est de la couv' !!! SODOM = GODZ !

Et dessous des noms pour le moins magiques : HOLY MOSES, PENTAGRAM (du Chili, argh ! ), DESASTER, DESTRUCTION, NIFELHEIM, King Fowley de DECEASED (bel échange entre grandes gueules), SADISTIK EXEKUTION (magnifique exemple de la douceur proverbiale de Rok), Alex d'AGRESSOR (cocofuckingrico), BLOODTHORN (grâce auxquels nous apprenons que c'est toujours la faute des gens qui sont partis qu'un album est pourri), IMPIETY, HEMLOCK, NECRODEATH, DRACENA, EXUMER / SUN DESCENDS, Curriculum Morris (ex-Stregoica) a eu la lourde tâche  d'interviewer  les protagonistes compliqués de la troïka ABSU / EQUIMANTHORN / BLOOD STORM (dans la série, la Misantropiska Lucifer Orden interviewée par Metalion est aussi méchamment bien barrée), Labelskum s'est chargé de DEKAPITATOR, Cronis de PENTACLEBård Faust d'ABORYM, autant dire un sommaire totalement vieille école pour qui aime son metal rude, heavy, black, death ou thrash.

Si les interviews sont parfois très longues et imprimées en caractères minuscules (et en comic sans MS aaaargh, très a la mode à l'époque, même chez Dead Church), les chroniques sont elles très lapidaires (à part le Wacken report), on a pourtant toujours plaisir à lire ce qui dévoile le plus la personnalité de l'auteur, m'enfin on a toujours l'andouille Arne Babb qui joue à Alf avec les chats mais aussi les fabuleux logo / dessins / tours de pages de Rokk et Kriss Hades ainsi que l'impression pro sur papier glacé, tout ça pour faire d'un des fanzines-monuments les plus foutraques un semi-must de (longue) lecture bruyante.

68 pages A4 illustrées en noir et blanc

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

vayron death metal france cd cassette
manowar true heavy metal cd