Expositions / Salons
23
Mar
2012

An 3012 après le crucifié.

 

Après la brusque, cataclysmique montée des eaux de 2080, les plus hauts endroits du monde, pour la plupart des édifices religieux, sont maintenant devenus les seuls foyers de résistance de l'espèce humaine face au Second Déluge (d'après la caste des Prêtres de Droite, le Déluge biblique n'était qu'un premier coup de semonce signé Dieu, un grand barbu plutôt menaçant). C'est en longeant les galeries d'un temple successivement néo-peul puis tragiquement cosmopolite que des enfants découvrirent d'étranges dessins muraux, ou plutôt différentes couches superposées avec le temps, qui donnaient aux dires des témoins de l'époque des oeuvres définitivement marquantes. Imaginez juste un instant les augustes figures antiques du Mali entourées, enluminées même, par des graffitis du XXème siècle !

Euh... Ok. DocMcFlyEinstein, on reprend la Dolorean, direction Le Havre, le 20 mars 2012 à 21 heures précises, au Camp Gourou, bar qui avait précédemment accueilli les créations de Laurent Lo* (clin d'œil) Le Penru en décembre 2011 (un lien vers le reportage pour les grosses feignasses : Laurent Le Penru - Les 10 ans de Cafard-Naüm au Havre, Camp Gourou ).

Nous avons la chance d'avoir Mister Kero pour faire notre petite visite, et les motifs évoqués plus haut (dans une intro digne des plus louftingues) apparaissent sur certaines toiles, une confrontation picturale entre différentes époques, différents lieux (l'Afrique forcément, mais aussi les States hip-hop pour des détails), un recyclage intelligent de matières, d'idées et de procédés (collage, peinture, sérigraphie textile) qui font de ce touche-à-tout un bonhomme nanti de beaucoup d'adresse. 

A côté de l'expo on trouvera également une gamme de t-shirts et d'accessoires (sacs etc.) sérigraphiés par l'artiste. Quant au bar, il est toujours aussi sympa pour ce genre de rencontres, et puis si le barman pousse le vice jusqu'à reconnaître un touriste héraultais à son entrée dans le rade, c'est juste classe. Vivement la prochaine expo ! Ou le prochain apéro, oui, y a de ça aussi ne nous fâchons pas, nous sommes d'accord.

Spéciale Ged-y-casse à Chris toujours à l'affût des bons plans direct à la descente du train mais aussi à FifiHalim et Julien, valeureux compagnons de mousse(s).

 

© GED Ω - 23/03 2012

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

terence hill bud spencer pirate
krieg american black metal CD
rolling stones blues rock cd
géant vert benhito magazine revue punk rock