Documentaire
18
Nov
2011

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Peu de certitudes même si plus qu’auparavant, au sujet du début de la vie de Caravage.

Michelangelo Meresi, dit Caravage, le maître du clair obscur, s’est largement inspiré de ce qu’il avait sous les yeux pendant sa formation, les églises regorgeant à l’époque de tableaux de dizaines d’artistes qui laisseront des traces dans sa mémoire, son génie ne sort pas de nulle part, n’en déplaise à la légende commune. Il sera également formaté par les multiples discours et théories sur la peinture religieuse que l’Église impose partout en cette charnière XVIème-XVIIème siècle.

De Milan à Rome, dont il devient le plus grand peintre après la consécration de la chapelle de Contarelli, il multiplie les chefs-d’œuvre mais aussi les faits divers. Malheureusement, Karel van Mander le dit dans sa Vie des peintres italiens modernes (1603), « Mars et Minerve n’ont jamais été les meilleurs amis »… Le belliqueux Caravage part en cavale après un énième accrochage, il filera de Gênes à Naples, de Malte en Sicile, et quand il revient vers Rome en 1610, c’est pour y mourir mystérieusement, même si on parle là de maladie.

 
On trouvera au fil des pages des rappels historiques sur la complexité du contexte politico-religieux, des témoignages et documents d’époque mais aussi des interprétations symboliques des nombreux tableaux reproduits. Triste tout de même de voir ce livre imprimé en Chine…

157 pages en couleurs, 9,95 €
ISBN : 9782700031263

Ah et comme on a eu la chance de voir ça en vrai, du moins en partie, vous pouvez jeter un œil à Corps et ombres - Caravage et le caravagisme européen à Montpellier, Musée Fabre 

Sinon dans la même chouette collec' on trouve aussi Hokusai de Francesco Morena (Vie d’artiste / Gründ - 2010)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

fanzine metal leprozy béziers france
pigalle rock français alternatif concert
cousteau malle monde du silence film
blood grind death metal allemagne cd
öfö am stoner rock france vinyle