Une petite contribution ?

Chroniques CD
12
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Premier album avec le batteur Danny Herrera après le départ du fabuleux Mick Harris.

Et d'ores et déjà une grosse différence de son dans la lignée de Harmony corruption (1991, beaucoup plus death metal que les efforts précédents carrément plus grind) mais moins percutant que celui-ci. Sinon la machine tourne bien, peut-être même trop bien si on aimait bien les passages échevelés à mort des deux premières bombes de la Mort au Napalm... La fin d'une époque même si Utopia banished reste largement dans le dessus du panier metal extrême.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac