Chroniques CD
19
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Bizarre connexion avec PLACEBO depuis leurs débuts.

Ce rock un peu noise, un peu triste voire dépressif, un peu punk et cru, un peu pop, un peu tout pour un rendu unique. La voix ambiguë de Brian Molko survole ces morceaux à la fois simples à l'écoute et sophistiqués dans la construction, la section rythmique bastonne clairement sans pour autant agresser, PLACEBO, le groupe de tous les paradoxes ? Un son inusable, une pochette étrange et dix titres qui donnent l'impression de marcher sous la pluie sans néanmoins en avoir quoi que ce soit à foutre.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

dead church fanzine ged numéro 1
hunebelle bourvil marais bossu féval film