Une petite contribution ?

Chroniques CD
20
Déc
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Une discussion bien destroy avec l'ami Szpajdel il y a quelques années

m'est revenue en mémoire à l'écoute de ce troisième disque des thrashers anglais. Le « rien-à-foutre-metal », étiquette dont on affublait les français d'IMPERIAL haha ! Même cas de figure avec ADRENICIDE : ils font ce qu'ils veulent, pas ce qui plaît et c'est toujours réconfortant de voir des gens qui évitent la norme.

Ici il sera question de speed, de thrash, de mosh et de core, n'en déplaise aux intégristes de passage. Un peu de Bay Area, du crossover et du thrash aus Deutschland, un bon gros mélange efficace et sans finesse, genre une bière belge chaude dans un festival punk. Oui, du punk, aussi présent dans la composition de cet album, genre un zeste de DEAD KENNEDYS.

Trois albums en trois ans 1, et tous ces albums sont remplis jusqu'à la gueule (19 titres en tout sur Natural born thrashers !), des participations à de nombreuses compilations font d'ADRENICIDE un des groupes les plus prolifiques du circuit. Et en plus la qualité est toujours au rendez-vous. C'est comme ça avec les passionnés.

1 voir donc ADRENICIDE [Uk] Drunk with power (Thrashard Recs) 2006 , et ADRENICIDE [Uk] Raging full on (Thrashard Recs) 2007 ou ADRENICIDE [Uk] Raging full on (Thrashard Recs) 2007.

Autre chronique ici : ADRENICIDE [Uk] Natural born thrashers (Thrashard Recs) 2008.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac