Une petite contribution ?

Chroniques CD
17
Fév
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

L’instinct, l’iconoclastie et la discipline se peuvent rencontrer, s’unir même.

Si l’improvisation est souvent pour beaucoup dans la gestation, c’est la technique et un sérieux sens de l’orientation qui cercle la composition, n’est pas « free » qui veut, n’est pas véritable aventurier celui qui part sans boussole. On peut prendre KRONONAUT comme un OVNI sans n’en dire plus. Il est pourtant bien plus qu’un plaisir de plus de se faire remarquer par sa volonté de perdre l’auditeur dans des méandres présomptueux, tout est ici à sa place, l’écoute au casque régalera les fans d’étranjazz (néologisme perso), de bande originale de film (Lalo Schifrin, encore, au moins pour ce groove inextinguible et cet incroyable son de batterie) et de sculpture sonique (MAGMA ?).

Leo Abrahams (guitare, production, déjà entendu aux côté de Brian Eno…), Martin France (batterie, compagnon de Evan Parker, Nils Petter Molvaer, Elvis Costello…) et leur invités (Shahzad Ismaily à la basse, qui a joué avec Tom Waits et Marc Ribot, à la basse toujours Tim Harries, également entendu chez Eno entre autres, Matana Roberts au sax, Arve Henriksen à la trompette…), expérimentent librement, la plupart des morceaux de cette rondelle ont été improvisés, enregistrés live et dessinent un univers mouvant, renversant, passionnant, dont les contours se révèlent tour à tout contemplatifs, voire rituels, voici quelque chose à écouter fort, dans le noir, au casque, les yeux fermés, les conditions sont réunies avec un confinement presque nécessaire pour apprécier la Bête, un régal, certes exigeant, de la première à la dernière seconde.

https://kr0n0naut.bandcamp.com/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac