Chroniques cassettes
13
Oct
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Death fucking metal !

HERPES a bien sûr bien fait de changer de nom (bien que nous aimâmes déraisonnablement toutes les sorties sous cette appellation peu ragoûtante 1). Le nouveau-né DISFUNERAL a fait a priori penser ici, même si ce n’est pas du tout la vérité, à cette vaguelette de groupe death inspirés par le D-beat, c’est le DIS qui veut ça. Sauf que c’est plutôt le FUNERAL, du genre Mental 2, qui prend ici le dessus, option swedeath à toute blinde.

Et cette putain de première démo est pour les fanatiques du genre une putain de pépite qu’il serait criminel de laisser passer tant l’envie de casser les murs à coups de boule va se faire pressante à l’écoute, tant un trait de ta meilleure blanche ou un tonneau de guarana ne feraient pas un meilleur effet, tant voir ça en concert doit être jouissif.

En attendant, seules 100 copies (non mais quelle idée sans déconner ?!) de la chose ont été fabriquées, va vraiment falloir faire speed metal pour l’avoir, au risque de devoir attendre l’inévitable réédition en vinyle, puis en flexi-CD avec patch collector blablabla.

Une courte mais revigorante rasade de Slimy Horror from the Depths gravement recommandée par la maison, et sa conclusion est une vraie cerise sur le gateau.   

1 voir HERPES [Fra] Doomsday (Nihilistic Holocaust) 2010 ou HERPES [Fra] Doomsday (Nihilistic Holocaust) 2010 et HERPES [Fra] Awakening of a sleeping madness (Skull Fucking Metal - 2012).

2 pour ceux à qui il faut toujours tout expliquer… => AUTOPSY [Usa] Mental funeral 12’’ (Peaceville Recs) 1991 Réédition 2010.

https://disfuneral.bandcamp.com/releases

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

parrain mafia corleone coppola pacino dvd
sodom german speed thrash metal cd