Une petite contribution ?

Chroniques cassettes
05
Jan
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Un peu moins punk glam, bien plus heavy rock,

le second MÖTLEY CRÜE Shout at the Devil est dès le morceau-titre une jolie mandale destinée aux non-voyants et aux ouverts d’esprits, l’habit ne faisant clairement pas le moine mais bien mal aux yeux.

Si l'on laisse généreusement cela de côté, musique avant tout comme toujours, il reste de ce second album un sacré réservoir de hits, de Looks that kill (tu m’étonnes, argh mais on préférait heavy-demment le pentagramme de la version 33-tours 1 hein !) au vénéneux Danger en passant par Bastard, le BEATLES boosté à la testostérone Helter skelter, Knock’em dead, kid, ou le speed génial Red hot qui devait déchoucrouter plus d’un fan avec sa splendide double bombe. Ouaip, ça fait beaucoup de titres sur un total de dix (on ne compte l’intro à la noix).

Bon, le plus gentillet Too young to fall in love passe presque limite, le basicos Ten seconds to love itou, God bless the children est par contre bien joli mais on aurait pu faire sans, désolé Mick Mars, on est plus là pour le côté bad boys destroy que les marchands de bonbons de la même époque, veuillez donc laisser tranquilles les enfants, les mêmes qui ne devraient pas jouer avec des choses mortes. Non mais.

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur le groupe, clique juste sur son nom en rouge.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac