Une petite contribution ?

Chroniques CD
01
Mai
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Déjà trois ans ?!

C’est en effet en 2018 que LIQUID BEAR nous avait connaître son premier EP, Unwind.

Toujours autoproduit, le quatuor Kostia Yordanoff (chant, basse) / Ilya Franciosi (guitares, chœurs) / Gaspard Kremer (claviers) / Adrien Rouyer (batterie, chœurs) récidive en mars 2021 après la parution en février d’un single digital (Heavy grounds, placé en cinquième et dernière position sur le disque).

La teneur du programme est toujours d'un rock alambiqué entre progressif et fuzz psychédélique, entre chant typiquement perché et guitares monstrueusement heavy, la section rythmique et un clavier furieusement volubile se chargeant pour leur part de bâtir le squelette blindé à l’extrême d’un vaisseau à la trajectoire définitivement captivante.

C’est d’autant plus rageant de ne toujours point voir venir de dates de concert définitivement à l’abri de l’annulation, car, on se répète, c’est forcément la vieillesse, LIQUID BEAR doit forcément s’y distinguer. Imaginez donc l'effet pince-sans-rire d'un medley Billions of crabs...Ready to burst !

https://liquidbear.bandcamp.com/album/heavy-grounds

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac