Chroniques vinyles
19
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ange ou démon ?

Ange car la voix aiguë de Lounas Ourrad sait aller chercher la mélodie où il faut pour la graver dans les mémoires (Non coupable, Pas plus de seize ans, Ange ou démon...) et les soli de guitare ne peuvent réfréner une tendance au ciselé avec douceur. Mais démon surtout parce que le groupe ne fait pas semblant quand il s'attaque à un hard rock racé et heavy quand il n'est pas carrément plutôt speed (Amnésie, Délinquant...), SAXON, MAIDEN et JUDAS ont bien laissé des traces mais sans pour autant faire du groupe un gang de copieurs mais bien une entité à la personnalité bien à elle et au caractère bien trempé, témoin le corrosif Qu'est-ce que je fous là ?

L'injustice du milieu veut pourtant que VOIE DE FAIT reste un groupe quasiment inconnu et pourtant cet album à la pochette moyenne est simplement terrible et, acheté cinq francs au pif dans une solderie qui n'avait que ce disque au fond d'un carton en 1992, il reste un album de chevet de votre non-serviteur au même titre que les KILLERS de l'époque de Patrice Le Calvez 1 dans le genre haut-perché qui chante en français.

Ambiance d'une société déglinguééééée,

chaque bougie soufflée fait que t'enliseeeer !

1 voir KILLERS [Fra] ...Fils de la haine 12'' (Dream Recs) 1985, KILLERS [Fra] Fils de la haine (Autoprod ?) 1985 Réédition 2011 et KILLERS [Fra] Danger de vie (Brennus Recs) 1986 Réédition 2005.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

speed hardcore punk d-beat angleterre
nefas italie death metal cd
james bond 007 aventure espionnage
sergio martino aventure ursula andress dvd