Chroniques vinyles
29
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

En 1986 il s’est déjà passé beaucoup trop de choses pour ne pas pas voir débouler d’un œil méfiant une énième troupe speed / thrash américaine.

Et pourtant, FLOTSAM AND JETSAM expédie une jolie gifle avec cette galette qui si elle n’invente quasiment rien, démontre que les élèves - jouant tout de même depuis déjà une poignée d’années - ont été studieux au point de démontrer ici un niveau d’exécution franchement impressionnant. Les gratteux sont particulièrement fans de tricot mélodique et la section rythmique défonce tout, manquait plus qu’un chanteur charismatique pour signer ces neuf compositions souvent alambiquées et mémorisables à la fois, un peu entre METALLICA, FORBIDDEN et TESTAMENT. Même si on comprend aisément les moqueries des gens « normaux » envers l’imagerie metal, ici on a toujours trouvé cette couverture géniale, évoquant presque le manga et montrant une rare tannée dans la tronche du Diable pourtant du genre choyé chez les sauvageons chevelus.

Pour info, le bassiste et principal parolier (les textes sont d’ailleurs entre autres imprimés sur la pochette intérieure et permettront aux auditeurs suspicieux de bien lire les textes de Der Führer, « hope he never lives again » ok ?), qui a un sacré niveau et - pour le moment - un son généreusement dosé, va quitter le groupe après cet excellent premier album pour remplacer feu Cliff Burton dans METALLICA, bye bye donc Jason Newsted et à bientôt sur la route 1 !

1 tant qu’à y être, autant aller jeter un œil direct à METALLICA [Usa] The $5,98 EP - Garage days re-revisited 12’’ (Mercury / Phonogram) 1987 et METALLICA [Usa] …And justice for all (Vertigo) 1988, non ?

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

fred vargas policier évangélistes livre
garage pop yé-yé chanson française
french groove metal metalcore CD
temple baal black metal france vinyle