Chroniques CD
12
Avr
2023

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

power fuel slayer tribute cd france

« In memory of Jeff Hannemann (1964-2013) »

Ce groupe du Nord, presque dix ans après sa formation, n’a pas eu peur de ce qui est souvent inévitable (l’échec) quand il s’agit de se frotter à du SLAYER.

Lors de la conception de notre livre sur le sujet 1, on s’était retrouvé sur le cul d’apprendre qu’un groupe, français qui plus est, s’était attaqué au répertoire des Dieux du Thrash. Hormis le chant qui n’avait pas l’ombre d’une chance (là, il sonne deathrash - DEICIDE ? - et tout ce qui fait le charme vénéneux de Sa Saignerie Tom Araya en est absolument absent), l’hommage est franchement surprenant, les postes des guitaristes, bassiste et batteur sont tenus par des costauds, et si on pourrait râler sur le son de la grosse caisse qui sonne un trop effacée, la torgnole est assénée avec savoir-faire.

Au menu des morceaux de toutes les époques, certains évidents, d’autres un peu moins : South of Heaven, The Antichrist, Seasons in the Abyss, Hate Worldwide, Spirit in Black, World Painted Blood (non, mais alors ce chant qui se veut clair, c'est non, franchement !), Behind the Crooked Cross, Expendable Youth, Angel of Death et Raining Blood (queuah, rien d’Hell Awaits ?!!).

La couverture de l’inimitable Denis Grrr apporte un plus, le digipak tout en sobriété se range très bien à côté de l’autoradio, voilà une curiosité que l’on ne regrette pas vraiment de posséder.

https://powerfuel.bandcamp.com/album/tribute-to-slayer

1 voir Planète Metal - Les Groupes cultes du hard rock et du heavy metal 10 - SLAYER (Hachette Collections - 2021)

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

abscess deranger death metal split vinyle
bonnot brel cremer dvd anarchisme
morgue french gore brutal death metal
alexandre le grand histoire livre