Chroniques BD
31
Oct
2016

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°153]

Ben voilà, crac, c’est l’été, on va tenter de vous traîner à la plage honnie ou au bord d’une piscine où s’ébrouent déjà de bruyants enfants, vous n’avez pas forcément envie de tailler la bavette avec le pote Jean-Louis et l’avez déjà stratégiquement envoyé préparer la grillade ou l’apéro, il faut tout de même paraître occupé sans être trop facilement repérable, quoi de mieux qu’un bon livre accompagnant le camouflant chapeau de paille ?

Le problème avec celui-ci, qui regroupe les trois hilarants albums autobiographiques de Fabcaro 1 (Le Steak haché de DamoclèsDroit dans le mûr et Like a steak machine), c’est que vous ne passerez pas du tout inaperçu. Car qui ne s’esclaffera pas à grand bruit devant les innombrables gags que quasiment chaque lecteur, à un moment ou à un autre, aura eu l’impression d’avoir déjà vécus ? Les grosses hontes de l’enfance et de l’adolescence, les énormes quiproquos, les tragiques erreurs de vocabulaire, les tentatives désespérées, tout revient en mémoire d’un bloc même si le fou rire est à trouver à chaque coin de page d’un bouquin dont on a de plus soigné la forme, ce petit volume cartonné est carrément sexy et ne dépareillera pas dans les étagères de maniaque d’un bibliophile patenté qui dirait à tout bout de champ mépriser l’art « mineur » de la bande dessinée.

Un cadeau incontournable qui devrait se vendre par palettes si le public, enfin, se décide une fois pour toutes à avoir bon goût. Rigolade assurée !!   

144 pages en noir et blanc, 19 €
ISBN : 9782847740240

1 on a écrit des tonnes de chroniques au sujet de cet auteur désormais incontournable, voir https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=fabcaro&searchphrase=all.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

speed hardcore punk d-beat angleterre