Chroniques BD
04
Oct
2010

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Un soir de février 1953, le vieillissant Staline apprécie beaucoup l'interprétation de l’orchestre qui joue pour Radio Moscou

et réclame un enregistrement de la prestation. Mais si Mozart est là, le direct aussi : il faut donc boucler les musiciens et les obliger à rejouer en vitesse ce que refuse la pianiste soliste Maria Ioudina dont la famille est au goulag. Quand le chef d'orchestre s’effondre de peur, on doit le remplacer par un moins bon et ça risque de s'entendre ! Pire, Maria glisse un mot provocateur dans la pochette du disque, de quoi faire exécuter tout le monde ! Plus tard, Beria se précipite, le vautour vient d'apprendre que Staline se meurt, crise cardiaque, et la succession doit aller vite. Des documents sont récupérés, le comité central convoqué, ainsi qu’une médecin, celle qui dénonça le tristement célèbre « complot » des blouses blanches. Le reste ira très vite, chacun se voyant déjà à une nouvelle place, la plus haute si possible…

Bien qu’« incapables d'inventer quoi que ce soit d'équivalent à la folie furieuse de Staline et de son entourage », les auteurs ont fait de la fiction une hypothèse des circonstances de la mort d'un des pires malades ayant jamais régné sur une nation : Staline. La noirceur et la paranoïa qui règnent sur la Russie de l’époque sont retranscrites avec talent, la lâcheté du genre humain aussi malgré cette petite lumière de la Révolution, toujours là, quelque part, bien cachée dans le cœur des nouveaux « damnés de la terre », encore du côté des opprimés… Le choix des couleurs est tout à fait judicieux pour mettre en images de manière remarquable la fin de cette époque tragique, tout comme la décadence d’un régime rongé de toutes parts par la corruption et la peur d'un homme seul devant un destin auquel il s'est lui-même condamné. Et dire que le Parti Communiste de l’Union Soviétique va encore tenir les rênes du pays pendant des décennies… À suivre !

56 pages en couleurs
ISBN : 9782205066760

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

power thrash groove metal cd norvège
féminisme punk rock musique livre