Une petite contribution ?

Documentaire
16
Nov
2004

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Consacré uniquement au R. I. F. (Rock Identitaire Français) et donc laissant de côté le plus spécifique R. A. C. (Rock Anti Communiste),

ce bouquin nous raconte l'histoire d'un (très) petit courant musical mais surtout politique, le moyen de propagande, pensent-ils, est plus racoleur que celui des catholiques tradi par exemple. Le RIF trouve ses racines dans les années 70 mais n'émerge pas réellement avant les années 90, le terme lui-même apparaît après la première moitié de cette décennie...

Cet ouvrage présente les principaux acteurs du courant, son histoire et les divers rififis qui l'émaillent régulièrement. De très petite taille, cette "scène" se distingua par une forte volonté de propager des idées au moyen de la musique susceptible de plaire aux jeunes, cibles de choix en matière de politique. Rock Haine Roll recense les groupes, labels, zines et sites Internet affiliés au mouvement R. I. F. et non sans humour en conte l'histoire de façon informative sans systématiquement caricaturer comme c'est souvent le cas dans ce genre de projets d'écriture, à droite comme à gauche d'ailleurs. 

L'essai est complété par une évaluation de la réception réservée au R. I. F. au sein de l'extrême droite  ainsi que par un rapide tour d'horizon à l'étranger (L'Italie et son "rock alternatif" maison mais aussi l'Espagne, l'Angleterre ou le Québec), édifiantes annexes à trouver en fin d'ouvrage en bonus. 

On ne peut que conseiller la lecture de cet opuscule très documenté et à la forme sympa avec les dessins et les flyers d'époque ainsi qu'une mise en page claire et agréable. Ce qui semble n'être finalement qu'un échec à cause d'éternelles divisions d'ordre politique ou bien souvent personnel reste un exemple atypique quand on observe les émanations d'extrême droite au sein de la musique. 

 

183 pages parfois illustrées en N&B, 10€

ISBN: 2914519079 

 

© GED Ω - 16/01 2012

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac