Tu payes ton coup ?

Chroniques CD
29
Avr
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l'origine dans Le Petit Agenda Aude-Biterrois d’avril 2019]

MR R. : comme une envie d’ailleurs…

Comme une envie d’higher

Car le groupe biterrois s’y entend pour faire voyager l’auditeur, toujours plus loin, toujours plus haut, au moyen de ce que les machines à étiqueter professionnelles qualifieraient de post-rock. Lire de longues étendues instrumentales et psychédéliques, aériennes et contemplatives, cinématographiques en essence.

Le visuel a aussi une importance cruciale, que ce soit sur scène où le groupe projette des vidéos pendant ses prestations, ou tout simplement quand on laisse traîner les yeux sur le magnifique objet que représente cet album éponyme. Emballé dans un digifile extrêmement élégant, il se distingue par un soin particulier apporté à la couverture pour laquelle on ne se contenta pas, enfin, de bidouillages informatiques.

La création du visuel est d’ailleurs illustrée par une vidéo que les curieux pourront découvrir sur les Youtube et Facebook de MR R., comme d’ailleurs la vie du groupe en général jusqu’à la sortie du disque. Une démarche sincère de passionnés de musique et de création qu’il convient de saluer sur tous les plans.

Quant aux fans de GODSPEED YOU! BLACK EMPEROR et consorts, ils devraient se précipiter sur ce disque qui comblera leurs vœux de nouveauté.     

https://www.mr-r.fr/

 

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.