Une petite contribution ?

Chroniques concerts
24
Fév
2010

Un petit goûter rock’n’roll, les "soirées" débutent à 16h pour se terminer à 22.

Format original et pas forcément désagréable, le tout organisé par des assos qui se bougent le cul et proposent des affiches sympathiques à forte teneur punk. 

 

Premier groupe et première mise au point : BLASTED, pour blaster, il faut un blasteur, mal barré le délire à l’écoute de morceaux pas bossés, en particulier, donc, la batteuse, NIRVANA époque In utero passé à la moulinette, donc c’est sans moi et même en ayant arrêté de fumer je sors, chacun ses goûts après tout, et tout le monde est libre de monter un zine et dire le contraire. 

LES CONCUBINS, c’est original puisqu’en lieu et place d’une batterie se trouve une percu, un peu bavarde cette fois-ci, au risque d’élucubrations rythmiques qui néanmoins ne choquent pas mortellement. Je suis batteur, je note, suis comme ça, pardon. La gouaille de Christian et le Dee Dee national Michel font toujours autant plaisir à voir, ce groupe mérite un son un peu plus clair la prochaine fois, en particulier pour le chant, à moins que le micro ait essayé de s’enfuir ? 

 

Nouveau chanteur pour les PALAVAS SURFERS et très bon concert de surf rockab’ and roll qui secoue les miches et fait grésiller les enceintes. Jamais content je sais, mais autant j’étais pas hyper fan du premier chanteur un brin limite sur les vocalises, autant le petit nouveau assure mais perd un peu en spontanéité, va comprendre toi... A voir tout de même en cas de brutale envie de roots rock. 

 

GRIP, c’est une petite claque en travers de la gueule pour les amateurs de rock moderne, donc je ne suis d’habitude pas, et un exemple de professionnalisme juvénile : nickel et festif à la fois, surprise ! Chanteur doué au registre étendu, gratteux efficace, basse slappisante et une batteuse craquante et bûcheronnesque pour un cocktail où se mixent on the rocks STONY BROKEPEARL JAM et SYSTEM OF A DOWN. Excellent. 

 

Et encore bravo aux assos Commandeurhome et Eclektyk, toujours partantes pour faire parler la poudre dans un Hérault qui se cristallise autour de... rien !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac