Une petite contribution ?

Chroniques concerts
06
Jui
2002

[Publié à l’origine sur Dead Church #8]

10h34. Gare de Bédarieux, ma ville d'adoption. Départ dans un vieux corail pourri, tagué, crade à souhait et dépeuplé au max, ça c’est du train des Hauts-Cantons. On peut se demander comment il roule...

11h11. Arrivée à Béziers, la sous—préfecture de l'Hérault et aussi une des grandes villes les plus moches et crades du Sud de la France. Direct au café, à boire !

l2h17. Correspondance pour Toulouse, enfiiiin ! Whouaouh qu’il est beau le T.G.V. tout bleu pour la suite du trip ! A noter les connards et leurs portables qui polluent l’atmosphère, vais-je arriver à ne pas me lever pour leur coller une droite ? La patience mère des vertus est absente ce samedi... Ô joie du beau temps qui fait oublier le boulot, mais rappelle les prochaines vacances (d'ici deux longues semaines...). Vivement le doux son des guitares grassement saturées et des voix gutturales !

13h50. Arrivée à Toulouse Matabiau... J'ai rendez-vous avec Adrien de TARTOPOIL 1 qui est à l'heure en plus... P'tit café et c'est parti! On rejoint les compagnons de voyage et on trace vers Aussonne, un trou du cul du monde à ll bornes de la ville rose. On se souviendra des petites flèches blanches de Dimitri et Karine aha ! Une fois là—bas rencontre avec les zicos, apéro et même un petit foot débridé (la honte, même moi j'en étais...) avec les potes de KRONOS 2. Rencontre aussi avec les gars d'HYPOKRAS 3, excellent groupe pyrénéen.

20h30. DIATRIBE joue son set : mouais... Ben c’est pas facile de passer d'un death stéréotypé (SOUL EROSION) à un « deathcore » (je dirais plutôt hardcore brutal mais bon...) tel que celui que nous propose le groupe. L'ambiance est bonne, leurs potes sont là mais la sauce ne prend pas avec moi. Hihi, d'ailleurs deux cons ont gueulé « TARTOPOOOOIL ! » entre tous les morceaux ! Première pause. Et Toulouse c'est cool car contrairement aux videurs agressifs de la Laiterie à Strasbourg 4, la sécurité laisse aller et venir...

L’apéro bat son plein quand VORACIOUS GANGRENE 5 s’empare de la scène. Mais tout le monde vient admirer la bête. Le groupe qui est déjà conquérant sur disque va se révéler terrible en concert avec leurs têtes de barbares et leur technique éberluante ! Et ce malgré un son brouillon qui persistera jusqu'au set de KRONOS. Et tu vois pas que les VORACIOUS ont joué des inédits qui prédisent que du bon quant à leur avenir ?! A venir chez Criminal Records le split VORACIOUS GANGRENE / INNER FEUDS (avec qui DEVILIUM a joué la veille à...Nevers !!!).

La seule erreur « tactique » de la soirée est pour tout de suite... En fait la pause allouée au changement de matos durera beaucoup plus longtemps que prévu... Déjà pas mal de supporters de DIATRIBE étaient partis, ben une autre partie du populo a décampé pendant cette pause. Donc forcément, quand DEVILIUM 6 arrive il trouve la salle bien plus vide qu'auparavant et fait grise mine à la fin du set... Pourtant la bande à Mordrir et Gorgor se lâche total, les morceaux sont bien exécutés et très brutaux, haineux. Comprise dans le set une reprise de SUFFOCATION !! Malgré le léger schisme de la pause et un ou deux pains, j’ai sincèrement trouvé qu'avec trois heures de sommeil dans la tronche, la route depuis Nevers et l'apéro à fond, DEVILIUM assurait ! A revoir dans d'autres conditions (Brutal Fest III ?).

Et KRONOS dans tout ça ? Ce groupe est assez incroyable : le seul étranger à la région, le seul qui ait joué au moins une heure, le seul qui ait eu un bon son, l'hallu quoi! J’avais prévenu à l'entrée quelques sceptiques que j’avais vu KRONOS à Strasbourg et que ça déchirait grave. Ben maintenant je crois qu’ils le savent ! Rien à ajouter ! Excellente soirée donc, vivement la prochaine !!

Salut à Karine et Dimitri / Warpath pour leur gentillesse, tous les groupes (surtout VORACIOUS qui nous ramènera à Toulouse à 5 heures du mat’). Extra hailz to Déinos et Philibert pour la vodka arh !!

 

 

1 voir TARTOPOIL [Fra] S/t (Autoprod) 2000 et l'interview : TARTOPOIL [Fra]

2 voir KRONOS [Fra] Titan’s awakening (Autoprod) 2001KRONOS [Fra] Titan’s awakening CD (Warpath Recs) 2001 et l'interview : KRONOS [Fra]

3 voir HYPOCRAS [Fra] Terror 1 (holocaust, lust & horror) (Autoprod) 1998HYPOKRAS [Fra] Dead and hungry (Warpath Recs) 2002 et l'interview : HYPOKRAS [Fra]

4 voir Soul Grinding Festival 2 : GOREROTTED [Uk] + lMPERlAL SODOMY [Fra] + FATE [Fra] + PUNISHMENT [Öst] + APOPLEXY [Fra] + KRONOS [Fra] + REQUIEM [Swi] + PUNISHED EARTH [Bel] + BELCHING BEET [Ger] + ARCHAEUS [Fra] à Strasbourg, Laiterie le 16/02/02

5 voir VORACIOUS GANGRENE [Fra] Hooked to Death (Autoprod) 1999VORACIOUS GANGRENE [Fra] Promo 2001 (Autoprod) 2001 et l'interview : VORACIOUS GANGRENE [Fra]

6 voir DEVILIUM [Fra] Pagan at war (Criminal Recs) 2001 et Brutal Fest ll : SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION [Fra] + SANATORIUM [Slo] + IMPERIAL SODOMY [Fra] + STRANGULATION [Fra] + DEVILIUM [Fra] + LOATHING [Fra] à Cannes, MJC Picaud le 29/09/01 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac