Une petite contribution ?

Chroniques CD
08
Déc
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

3 x 6 titres pour un split de 4 x 6 minutes, du court, du rapide, du brutal pour ne pas changer chez Néanderthal.


Les hostilités débutent avec les italiens de SLAUGHTER IN THE VATICAN (un titre curieusement d’actualité livré avec le rappel d’un chouette d’album d’EXHORDER hm ?). Attendez-vous à un thrashcore crustopunkoïde au son fort cru dont un morceau qui figurerait FAXE (les français ?). Plus c’est sauvage et plus ça ravit la Nawakulture en son entier, et il va falloir écouter la tripotée de splits de ce groupe avec des gens aussi sympathiques que CRIPPLED FOX, COLLATERAL DAMAGE et REANIMANIACS, miam. Toxicco-mmand !

Here come(s) the pain, tu m’étonnes ! Car XINQUISITIONX qui prend le relais, c’est l’assurance d’un fastcore sans merci qui branche la machine à tartes sur le rotor d’un hélicoptère de combat et death-y-dément on accroche vraiment, et de plus en plus avec le temps, avec un groupe qui gagne en finesse dans la bastonnade, et comme on a loupé plusieurs fois le groupe dans le coin, on va être dans l’obligation de réclamer une date supplémentaire (et prochaine). Au Moshfest ça aurait forcément de la gueule si j’peux m’fair’maître.

Les croates de THIS IS WHAT I LEARNED ABOUT LIFE SO FAR gratifie l’innocent auditeur d’un cocktail rugueux de black metal rudimentaire et de crust / punk bourrinas, ce qui garantit un effet certain chez les fans de grande musique. Une sableuse branchée sur un mégaphone, autant dire qu’il n’est pas nécessaire de conseiller ceci aux hippies de vos amis. Oh, en fait si, finalement on imagine bien ça comme une très chouette bande originale d’un repas de Noël que l’on trouverait (comme toujours) très long. N’hésitez paaaas !

http://neanderthal-prod.bandcamp.com/album/666-songs-split-vol-2

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

caddeo giallo freakorama documentaire
scorpions hard rock ballades cd
punk rock ramones new york