Chroniques CD
22
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Compilation des premiers méfaits vinyliques des affreux CRAMPS,

Bad music for bad people n'aurait pu porter plus mauvais (ha !) titre tant les morceaux qu'il renferme sont restés des classiques de l'histoire du rock destroy. A la croisée d'un Elvis sous acide ou d'un chapon bourré pour la voix et d'un groupe hésitant souvent entre garage et rockab' à l'ancienne, THE CRAMPS c'est l'essence même du rock qui s'en branle : morceaux simples qui puent la sueur et l'éther d'asile, sujets horrifiques ou sexuels pour des textes écrits par la « chose » de la famille Adams, pas moins de onze morceaux craspecs et tordus, joyeusement foutraques, forcément inoubliables. Franchement qui pourrait résister à I can't hardly stand it, la reprise de She said ou le fameux Human fly ? Légendaire, tout simplement, motherfuckers !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black thrash metal suisse vinyle celtic frost
zorro aventure cinéma bis caiano
sodom german speed thrash metal cd