Une petite contribution ?

Chroniques Web
25
Oct
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

informatique logiciel libre documentaire démocratie espionnage

Même en passant ses journées entières sur l'outil informatique, on se pose pas suffisamment la question de savoir si on se méfie assez de sa puissance.

N’y a-t-il pourtant pas priorité à mettre en garde les citoyens contre la manipulation des personnes par des machines que l'on a voulu mal intentionnées puisque désormais, comme le fait remarquer un des nombreux intervenants, « le numérique dirige la planète » ? Les spécialistes interrogés, dans un but de clarification, reviennent sur l'ordinateur en lui-même, une machine à calculer omniprésente dans la vie humaine grâce à des outils nommés logiciels, des sortes de codes donnés à l'ordinateur pour effectuer des tâches. Quand le profit s’est comme toujours faufilé dans la création de ces logiciels, le partage de connaissances qui était alors comme une loi tacite entre les informaticiens a dégénéré en commerce.

Depuis, quelle est en fait la liberté de celui dont on connaît tout à travers des algorithmes inquisiteurs qui, pour la majorité d'entre eux, ont des collusion avec des États à qui ils permettraient de surveiller chaque citoyen ? Et puis au passage, quelle est la place de l'industrie locale quand des technologies étrangères surplombent tout le monde numérique ? Face à ces réalités, la naissance du logiciel libre, un mouvement à la fois technique et social duquel on devrait parler plus fréquemment au sein des écoles où, par facilité économique (le matériel gratuit remis aux établissements coïncident avec la formation de futurs clients, du tout bénèf’ !), les industriels ont déjà leurs entrées tout autant par exemple que les sucreries.

Jusqu’à quand l’utilisateur et ses données peuvent-il ainsi être bafoués ? L’utilisateur en réaction doit s'armer tout d'abord de patience afin de tenter de comprendre comment fonctionnent les machines qui voudraient laisser ouvertes en permanence ses portes et ses fenêtres au vu et au su de tous, il peut aussi participer à l’amélioration du logiciel libre, à sa diffusion, les réalisateurs de ce film au montage amusant et didactique, tout autant que le discours qui se veut ouvert à tous les publics, fait une partie du travail avec un état des lieux implacable, de quoi donner envie d’en savoir plus, on va essayer de s’intéresser à tout ça de plus près, de trouver d’autres documentaires dans le genre, n’hésitez pas à partager si vous avez des pistes.

La liberté ou la mort !!

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

lesou doulos serie noire melville livre