Chroniques CD
06
Avr
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le sixième (si l'on décide de suivre la discographie américaine des Pierres qui comporte deux albums de plus)

album voit apparaître un penchant psychédélique, expérimental, dû en général au gratteux Brian Jones même si d'office tous les titres sont désormais signés Jagger / Richards et donc, fini les reprises des grands maîtres américains, on sort les compositions des tiroirs. Alors si de nombreux morceaux restent encore teintés blues / honkytonk, d'autres témoignent d'un besoin de sortir des sentiers battus comme le mythique Under my thumbs for example ou encore l'halluciné Goin' home... Sûrement avec tous ces tubes au compteur un des plus grands albums sixties des STONES : Mother's little helper, Take it or leave it, I'm waiting et Out of time sont de la partie également, ça claque. Cette version avec 14 titres est l'anglaise, l'américaine quant à elle en comporte seulement 11 et Mother's... est remplacé par Paint it black sorti en single à la même période. Qui a dit « Quel bordel ! » ?   


Spéciale Ged-y-casse à JFD, R. I. P.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

wild karma rockabilly rock'n'roll garage vinyle