Chroniques CD
08
Oct
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Tiens ça faisait un petit moment qu’on n’avait pas reçu un disque à cheval entre anarcho-folk et punk,

précisément depuis la découverte des audois de CREVE-NUIT (voir CREVE-NUIT [Fra] Anarchic folk (Autoprod) 2009) ou encore des méfaits de BOB’S NOT DEAD (voir BOB’S NOT DEAD [Fra] Rock’n Roll Vespa (Autoprod) 2013) même si ce dernier appuie plus sur l’hell-ectro-acoustique que sur le purement folk. Et LES FOSSOYEURS SEPTIK, formés de membres de LA SOCIETE ELLE A MAUVAISE HALEINE, PHASE TERMINALE, N’CHIC N’ROLLMALAKA, présentent avec La Pelle du désordre, son premier album, un chouette disque qui n’a pas besoin de la sempiternelle saturation pour arracher un minimum, les voix sont râpeuses et les rythmes enlevés, et même que les mélodies ne sont pas oubliées sur le bord de la route.

Le groupe a donné un paquet de concerts depuis 2011 et depuis, d’innombrables labels DIY se sont alliés pour sortir ce skeud. Personnellement, on conseille d’aller farfouiller chez Trauma Social (http://traumasocial.fr/]), d’abord parce que Zéric est un mec cool, et qu’ensuite et surtout, c’est lui qui transmit le disque par voie postale à la Church, grâce lui en soit rendue. Un joli digipak avec livret dépliable contenant les textes abordant entre autres la dictature de la beauté, la libération animale, la peste brune, les comptoirs et les barricades. Ici, le monde ne comporte qu’une catégorie : ceux qui ont un pistolet chargé (d’idées) et ceux qui creusent sont les mêmes, répondez donc à La Pelle des FOSSOYEURS !

http://lesfossoyeursseptik.toile-libre.org

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

heavy speed metal german cd hard