Chroniques CD
20
Nov
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Il s’est déjà écoulé trois ans depuis la sortie du tonitruant Smear campaign 1

mais le groupe britannique ne s’est pas reposé pour autant puisqu’il est parvenu une fois de plus à créer dans le local de répèt’ une série de quatorze titres dévastateurs (et variés, avec des expérimentations et du mid-tempo sur le morceau-titre ou des harmonies vocales - argh ! - sur Life and limb entre autres !), le Strong-arm frappe encore très fort tout en distillant des textes réfléchis et chiadés toujours à mille lieues de ce que les intellectuels mondains considèrent comme du bruit sans cervelle. Et ceux qui les ont déjà vus en concert savent que Barney passe toujours un peu de temps pour présenter les morceaux avant de déclencher l’apocalypse totale. La clairvoyance disséminée à la mitraillette, c’est un concept qui se tient dans un monde qui marche à la baguette de l’insidieux, réchauffé par le souffle des confusionnistes divers et avariés qui alimentent les braises de la connerie. NAPALM DEATH est la caution morale d’un monde qui ne fuit pas son propre regard dans le miroir, ce qui n’empêche pas, au bout de l'éprouvant tunnel sonique, un petit soupir d’espoir en d’éventuels lendemains.

1 voir NAPALM DEATH [Uk] Smear campaign (Century Media Recs) 2006       

http://www.napalmdeath.org/

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

charlots comédie blanche clair zidi film
tentation heavy metal hard rock france cd
sodom german speed thrash metal cd