Une petite contribution ?

Chroniques CD
16
Jui
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Sinistre et menaçant, hypnotique et lancinant, écrasant et bourdonnant,

voici comment qualifier cet enregistrement publié à l’origine par le même label sur cassette en 2012 1.

Celui-ci renferme quatre compositions pour une durée totale de plus de quarante minutes où le doom extrême, les sonorités drone et l’effet ambient sont omniprésents dans une cérémonie où des chants, d’outre-tombe mais pas seulement, font parfois leur apparition entre fanatisme et illumination.

Gloire à Satan, nous ne sommes pas en présence d’une énième formation cachant derrière le minimalisme choisi un manque évident de connaissances musicales, MHÖNOS donne en effet preuve à de multiples reprises que le talent et le travail sont bien là. Ces entrelacements de toute beauté des basses sur Introitus, l’atmosphère écrasante de Sequentia, l’ambiance cinématographique d’Offertorium qu’on verrait bien apposée à une séquence de L’Au-delà de Fulci 2 ou l’assemblée funèbre de Communio témoignent tous de la qualité inestimable de cette formation à suivre de plus près, on souhaite death-y-dément voir MHÖNOS sur scène au plus vite pour prendre ça de plein fouet dans un lieu adéquat.   

1 voir MHÖNOS [Fra] Miserere nostri (Zanjeer Zani Prods / Necrocosm) 2012 et, tant qu'à y être, MHÖNOS [Fra] Humiliati (Zanjeer Zani Prods / Necrocosm) 2015.

2 t’as deux minutes ? Lis donc L'Au-delà de Lucio Fulci (avec Catriona MacColl, David Warbeck...) 1981.

https://necrocosm.bandcamp.com/album/miserere-nostri-3

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac