Chroniques CD
16
Mai
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Si un album des NAUF’ devrait être conseillé à un néophyte,

ce serait sans aucun doute celui-là tant il rassemble absolument toutes les facettes du prisme Spi & Co., voire même plus, on y retrouve en effet les thématiques de la mer, la soif inextinguible de liberté, la mélancolie des longs voyages, le deuil (…), la joie d’être ensemble, l’amour, la tradition, l’invitation à la danse, l’éternelle rébellion, les refrains fédérateurs, mais aussi des trésors transbordés d’autres vaisseaux coulés ou en cale sèche depuis (le galion O.T.H. se voit ponctionner L’École de la rue, la goélette GAUDRIOLE « son » Tam Tam des Cévennes, mais aussi, surprise, l’esquif JULIE COLÈRE son Aller vite…!).

C’est bien simple, en mêlant comme toujours, dans un joli patchwork d’instruments divers et variés incluant cette fois de nombreux renforts, rock, chanson française, musique de la mer, racines traditionnelles, osant même parfois des incursions vers des contrées inhabituelles swing ou de chouettes échanges de micro (Fanfan chante Les Chemins sinueux de bien belle manière), Vent d’ouest pourrait tout aussi bien passer pour un bilan-testament que pour une vive célébration d’une jeunesse éternelle, qui vivra verra, en particulier sur scène où le groupe fait toujours des miracles après plus de 2000 (!!) prestations en plus de trente ans 1.

De Montpellier à Saint Malo, on trouvera bien un moment pour vous reparler des NAUFRAGÉS, encore et toujours, la matière anar a de beaux jours devant elle.

P. S. : superbes illustrations à noter pour les gourmands des œils !

1 tiens, pour la peine, voir LES NAUFRAGÉS [Fra] + SKÅL [Fra] à Narbonne, dB le 25/04/15 et LES NAUFRAGÉS [Fra] Concert intégral (De Bouche à Oreilles / M. A. D. / [PIAS] - 2016) .

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

cyado france deathcore djent metal cd