Une petite contribution ?

Chroniques CD
09
Nov
2002

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Et ça continue !

Après un High as Hell terrib’ l’année précédente 1, la Chatte de Nashville sort un nouveau classique instantané de hard rock bluesy, malpoli et gueulard. Toujours sur le sentier glissant de la dépravation, les deux dames (dont la nouvelle et éphémère bassiste KatieLynn Campbell) et les deux affreux s’en donnent à cœur joie pour faire secouer les tronches et vider les pintes vitesse grand V.

Aidés par une prod’ puissante de David Barrick (ça ne s’invente pas !), les treize morceaux (+ intro et outro) donnent leur version vitriolée et colorée sudiste du hard baston à la AC/DC / MOTÖRHEAD / ROSE TATOO / Nugent / ZZ TOP et retranscrivent assez fidèlement l’énergie du groupe sur scène où il se trouve quasi-systématiquement impérial malgré le destroy inévitable de la chose.

À force de se dire heureux de se faire méchamment botter le cul à chaque disque, on risque bien de passer pour un masochiste invétéré (ou invertébré comme on dit parfois dans le Sud - pas très - profond) mais que voulez-vous, quand les géants du genre semblent tous soudain tombé en hibernation, ça pousse derrière pour prendre des places dans le peloton, demandez donc à AIRBOURNE, THE DARKNESS ou AMERICAN DOG ce qu’ils en pensent tiens !

Hard rock’s not dead suckers !

1 voir NASHVILLE PUSSY [Usa] High as Hell Special Edition (Axe Killer) 2001.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

aventure pirate corsaire italie film dvd
judas priest heavy metal vinyle lp
tobe hooper horreur fête foraine filn