Chroniques CD
23
Sep
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

black metal amvient drone industrial france

Une nouvelle école, sûrement issue du sillage influentiel BLUT AUS NORD / DEATHSPELL OMEGA

s’est fait connaître sans que nous n’y prêtions garde. Elle mêle les éléments les plus sinistres du black metal, les laminoirs pas plus rassurants du sludge / doom le plus affreux, l’aspect collage expérimental et martial des musiques industrielles et les sonorités de ruche de la chapelle ambient coloré drone.

Quand on se mange soudain un méchant pavé comme Broken speech, six titres fondus en un seule piste finale de plus de quarante-trois minutes stridente et menaçante, on ne peut que se féliciter, encore, d’avoir en France de sacrés artistes. Cette œuvre instrumentale a d’autant plus de valeur qu’elle ouvre une fenêtre vers un univers homogène, où l’on ne ressent pas une hésitation à sauter dans l’inconnu et à se frotter à la complexité, les strates sont ici multiples (particulièrement à fort volume, ou au casque, que l’on conseille toujours) et on rêve une fois de plus d’un film qui illustrerait la musique et non le contraire, qui servirait de support à des retranscriptions live dans des lieux dingues au moyen d’un projecteur. Il faudrait un paquet de son, c’est vrai, l’album se distinguant par une attaque massive à la division blindée.

Grosse surprise, gros plaisir, on attend la suite avec impatience.

Servi en digifile orné d’une superbe illustration, une de plus, de Dehn Sora.

https://owlcavesounds.bandcamp.com/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

asphyx death metal hollande vinyle