Une petite contribution ?

Chroniques CD
22
Nov
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

nostromo suisse metalcore grindcore dehn cd

Annoncé par deux singles digitaux respectivement publiés en juin et septembre 2022, voici enfin le nouvel album des Suisses de NOSTROMO !

Dédié à Didier Séverin, chanteur de KNUT décédé le 24 mars de cette année, cet album qui porte le même nom que le cheval d'Alexandre le Grand est une autre méchante bombe chargée au mélange sludge post-hardcore chaotique, metal tarabiscoté et ultrabrutalité façon grindcore. L’univers du groupe, pour arranger les choses, est très sombre, on se figure un peu le laminoir qui doit frapper en situation live, longtemps sommes nous restés sans une sortie aussi marquante, dans la vitesse comme dans la lourdeur, dans la violence comme dans la mélancolie qui discrètement se fait une place dans le filigrane. On imagine à l’écoute le chaînon manquant entre le NAPALM DEATH des années 1990 et un CELTIC FROST qui s'amuserait sur un coup de tête à jouer des reprises de MESHUGGAH.

Le splendide digipak se déplie en une croix renversée on ne peut plus séduisante, les illustrations sont superbes (Dehn Sora est death-y-dément partout, TREHA SEKTORI est d’ailleurs également de la partie, ainsi que les compatriotes psychédéliques de NOSTROMO MONKEY3 !) et les textes sont inclus.

On serait vous (mais grâce à Satan, on ne l'est pas), on se grouillerait de se procurer cet album proprement dévastateur, parfait cadeau de fin d'année pour les optimistes de service.

Au passage et pour conclure, de splendides vinyles sont également à la vente, les plus fortunés seront les plus fortunés !
 

https://hummusrecords.bandcamp.com/album/bucephale

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

indus metal nin cd reznor
anthrax american speed thrash metal big four