Chroniques CD
03
Avr
2023

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

patrick coutin rock français france cd

Non, définitivement non, Patrick Coutin n'est pas l'homme d'un seul morceau et L’Homme invisible est son quatorzième album !

Il a choisi pour celui-ci une couleur entre blues rock plombé et chanson française énergique, et le disque, enregistré à Austin en compagnie de requins du studio, ne manque pas de tubes. La Ballade de Jesus Cat (« Rouler vite, vivre libre ») est l’exemple typique du titre qui ne sort pas de la tête dès la première écoute, La Nuit est là est une chouette machine à faire taper du pied frisant le hard rock, tout comme Rien que pour ses yeux ou À part ça tout va bien, mais des moments de tendresse sont aussi au programme (Mon bébé par la main, Maman).

Si l’album s’avère plutôt varié, l’univers du chanteur (également auteur, compositeur, arrangeur, réalisateur, écrivain, peintre entre autres !) n’est jamais trahi un seconde : les sirènes du grand capital peuvent bien aller brailler ailleurs, Patrick Coutin, ça ne date pas d’hier, a choisi son chemin, un poil libertaire sur les bords : chanter avec une voix inaltérable un monde qu’il regarde avec des yeux bien ouverts sur ses défauts sans pour autant passer à côté de ses plaisirs et de ses ange(s) gardien(ne)s. Et on l’approuve sans réserve.

Patrick l’écrit et le chante, « je vis dans le blues quand je suis loin de vous », on lui répond qu'on sera ravi de le retrouver sur scène quelque part, ici ou ailleurs, là où « les nuits n’ont pas de fin » !

Le disque est emballé dans un élégant digile qui contient un livret avec quelques pensées et les paroles des chansons.
 

https://coutin.net/
 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

thriller serial killer berberian anconina