Une petite contribution ?

Chroniques cassettes
20
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Même si la cassette est aujourd’hui à deux doigts de rendre l’âme,

elle contient toutefois dans une version houleuse ce qui se faisait de mieux au début des années 90 dans le sud de la France en matière de ska / punk. Mené par un chanteur à la forte personnalité, doté de textes marrants mais pas que (Pose ton fix n’est pas forcément là pour blaguer) et formé de musiciens qui s’ils aiment déconner maîtrisent néanmoins leurs instruments, le groupe se déchaîne sur les scènes et trouvent de temps en temps un moment pour enregistrer quelques morceaux au studio Timix, les huit présents sur Le moins pire datent de la tranche 92-96 et sont tirés de deux démos (Farem tot petar et Boum, boum...Flageolet !) sur lesquelles on n’a jamais pu mettre la main. Cette cassette pro fait donc office de best-of et le répertoire, certes un peu daté depuis l’arrêt des activités des MARTO’S PIKEURS, pourrait néanmoins en remontrer à tout un tas de groupes de ska qui oublient souvent le punk au bord de la route. Ici le punk / hardcore avait droit de cité et même que certains morceaux rappelleront une autre vague plus lourde et groovy (LOFOFORASPICY BOX...) qui annoncent une des facettes de l’évolution des MARTO’S en ORKESTRA. Si on en retrouve des enregistrements on parle de ça bientôt aussi. 

 

Poste ton Scrotum : Le dernier morceau Bourinaïre destructor est digne d’un album de deathrash et reste le meilleur moment pour les fans métalloïdes d’agression sonore. Reeeeuaaaaaahhhh !!!

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac